Comme tout élément de votre maison, le toit s’entretient et cet entretien est à votre charge en tant que maitre d’ouvrage. Une observation régulière du toit et le recours à un professionnel capable d’intervenir en toute sécurité préserveront les performances de votre toit.

QU'EST CE QUE LE VERDISSEMENT?


Le verdissement est provoqué par le développement de mousses, lichens, champignons ou algues. Tous les toits ne sont pas égaux devant le verdissement : une région agricole à forte teneur en nitrates, une maison au milieu des arbres, une orientation nord ou est du toit, une poche d’humidité, voilà autant de facteurs qui favorisent le développement de ces micro-organismes sur tous les supports : ardoises, tuiles au lauze.

VERDISSEMENT DOMMAGE ESTHÉTIQUE OU RISQUE D'ÉTANCHÉITÉ?


Le noircissement des tuiles ou l’apparition de végétaux est avant tout un désagrément esthétique, qui a parfois son charme mais qui peut à long terme dégrader votre toiture sans un entretien annuel (à l’automne, par exemple).

La prolifération des micro-organismes est exponentielle, elle se nourrit d’elle-même et est favorisée par l’excès d’humidité. Cet excès d’humidité peut résulter d’un mauvais écoulement de l’eau : feuilles dans les gouttières ou chaineaux, débris végétaux sur les toits, dans le courant de tuiles rondes ou dans les emboîtements de tuiles mécaniques qui seront plus ou moins prononcés selon la pente du toit. Ainsi si vous négligez durablement l’entretien de votre toit vous allez créer des barrières assez solides qui pourront générer des infiltrations et des fuites.

Autre facteur de prolifération la ventilation du toit. Pour que vos tuiles soient centenaires, il faut qu’elles soient bien ventilées, cette ventilation se fait par l’égoût (au bas du toit) et par des tuiles particulières appelées chatières qui sont situées sur les pans du toit. Si ces chatières sont obstruées par des végétaux, elles n’assurent plus leur fonction et vont favoriser la prolifération des mousses, voire faire geler des tuiles. Là encore l’entretien s’impose.

COMMENT TRAITER LE VERDISSEMENT ET LES MOUSSES ?


Observez ; le premier point est d’inspecter du bas de son toit, en toute sécurité, l’état de votre toiture et des points singuliers : noues, gouttière, l’amoncellement de végétaux est le premier ennemi, intervenez en automne pour enlever ces débris ou les faire enlever par un professionnel si vous ne pouvez pas accéder en sécurité sur le toit.

Si le nettoyage régulier du toit est réalisé, la croissance des mousses s’en trouvera retardée mais, en fonction de votre environnement, il vous faudra un jour démousser. Ou plutôt faire démousser en faisant appel à un professionnel.

L’élimination des mousses peut se réaliser avec des moyens mécaniques tels que des brosses, mais nous ne recommanderais pas l’utilisation de nettoyeurs à haute pression - de type karshers - même utilisés à basse pression. Enfin on peut également utiliser des biocides ou fongicides qui auront à la fois un effet curatif et préventif.