Vos garanties


La réception des travaux marque le départ de vos trois garanties légales :

  • La garantie de parfait achèvement (1an) oblige l’entrepreneur à réparer dans les 12 mois les éventuels désordres signalés lors de la réception
  • La garantie de bon fonctionnement (2ans) couvre le remplacement de tous les éléments mobiles défaillants assurant le clos et le couvert (fenêtre, volets, etc.)
  • La garantie décennale (10ans) assure tous les travaux de couverture (charpente, étanchéité et cheminée…)

Sachez enfin que vous bénéficiez aussi de la garantie fabricant. Celle-ci concerne la qualité des matériaux posés et non la mise en œuvre.

Généralement de 10 ans pour les matériaux posés et non pour les matériaux de construction, elle peut atteindre 30 ans (contre le gel) chez certains fabricants de tuiles et d’ardoises.

Les assurances


Lors de la signature du devis, l’entreprise doit vous remettre ses attestations d’assurance responsabilité professionnelle et de garantie décennale.

Avant le début des travaux, vous devez contracter une assurance « dommages ouvrage ».

Obligatoire et d’une durée de 10 ans, elle couvre les désordres relevant de la garantie décennale (malfaçon compromettant la solidité de la maison ou nuisant à sa conception…).

Son intérêt : financer rapidement les réparations avant de rechercher où se situent les responsabilités. A noter : les défauts d’entretien ultérieurs ne sont pas pris en compte par les garanties et assurances.

Planifiez vos travaux


Les couvreurs et charpentiers sont très demandés. Selon les régions, les délais d’intervention sont de 3 à 8 mois.

Mettez donc toutes les chances de votre côté en n’attendant pas la dernière minute pour chercher un professionnel.

Les travaux se faisant à la belle saison, prenez date dès la rentrée pour le printemps suivant.

A lire également