FOCUS CHANTIER

PICARDIE


Une toiture complexe en Picardie : l’entreprise Toitures Pinonaises a relevé le défi !

En novembre dernier, pour l’édition 2016 du prestigieux Concours Terroirs de Terreal, dont la mission est de récompenser des professionnels de la couverture pour leur implication dans la valorisation du bâti ancien, l’entreprise Toitures Pinonaises, basée à Soissons dans l’Aisne, a reçu le prix « Demeures de Caractère » pour un chantier particulièrement original.

Une architecture de toit complexe

En Picardie, on remarque une grande ferme dont le bâtiment d’habitation principal, véritable maison bourgeoise, présente une architecture étonnante, de plan hexagonal, avec une triple avancée en façade et une toiture pyramidale à trois faces ! La réfection complète de la couverture de cet édifice patrimonial construit en 1927 a représenté un vrai challenge pour les couvreurs, et a pleinement justifié la remise de leur prix.

La restitution de l’aspect authentique

Cette vaste maison présente une intéressante diversité de matériaux : la pierre de taille, la brique, la tuile,
le métal. L’architecture de sa façade, qui n’est pas sans rappeler les bâtiments flamands, montre une grande
richesse de courbes et d’angles, soulignée par la verticalité et l’horizontalité des motifs des murs latéraux.
L’aspect franchement monumental de la toiture marque une volonté d’asseoir l’ensemble dans l’expression d’une supériorité cossue, un réel marqueur social. Au début des travaux, qui se sont étalés sur près de quatre mois et ont nécessité l’intervention permanente d’au moins trois couvreurs, le toit n’avait pas fière allure, comme l’explique José Servio, dirigeant de l’entreprise Toitures Pinonaises : « La toiture d’origine était en très mauvais état, il était impossible de récupérer quoi que ce soit. En outre, au niveau de l’avancée en façade, nous avons découvert que les tuiles avaient été collées au support avec du béton ! Il nous a fallu utiliser un marteau piqueur afin de tout dégager, avant de recréer la forme avec des tasseaux pour y fixer les nouvelles tuiles normalement ». Ces nouvelles tuiles, justement, devaient répondre à plusieurs critères bien spécifiques : s’accorder avec la teinte des briques typiques de la région, s’harmoniser avec l’architecture globale du bâti, rendre au toit son aspect authentique, dans le respect de la tradition. La solution fut trouvée avec la tuile Sologne Vieux Pays à pureau brouillé de Terreal (17 x 27), dans le coloris Vieille Terre.

Un chantier global

L’équipe Toitures Pinonaises n’a pas été rebutée par la complexité des formes de ce toit : « Nous avons
l’habitude des chantiers patrimoniaux », rappelle encore José Servio. « Et nous pouvons traiter tous les
matériaux, ce fut notamment le cas ici ». En effet, l’entreprise a également rhabillé de plomb les oeils-de-boeuf, ajouté des plaques de cuivre sous tuiles dans certaines zones, et même nettoyé et repris la pierre des pignons originellement habillés de zinc. Un grand soin a été apporté à la réalisation des points singuliers de la toiture, notamment les arêtiers scellés en mortier bâtard – ciment blanc, chaux blanche – ainsi que les faîtages à crêtes et embarrures, sans omettre les noues fermées. Pour l’élégant panachage, point n’a été besoin de monter préalablement une maquette-test au sol, le travail s’est effectué directement in situ. « Le client nous a fait entièrement confiance », dit José Servio. Manifestement, il a eu raison.

Notre équipe commerciale est à votre disposition pour toute question complémentaire. N'hésitez pas à nous contacter.